Les Editions Aloès

sont heureuses de vous annoncer

que 1er Prix de la Ville de Figeac 2017

 a été attribué

à Muriel Carchon

pour son roman

Croire en son destin... et oser le vivre

Un grand bravo à elle !Bandeauprix

Presse tous les prix de figeac

Affiche salon de soreze 2016 1@@@

Nos auteurs sont invités

au Salon du Livre de Bouloc

le 13 novembre 2016 

pour y présenter chacun leur dernier roman :

Croire en son destin et oser le vivre (Muriel Carchon)

et

Le cerbère du canal (Yves Carchon)

 

@@@

Afficheweb

@@@

 

C'est la rentrée aux Editions Aloès !

 

En septembre, nos auteurs seront en dédicace

pour présenter

Croire en son destin et oser le vivre

et

Le cerbère du canal

 

- Au salon des Editeurs et du Livre de Céret

le dimanche 11 septembre 2016

 

- Au Salon du Livre d'Albi

le samedi 17 septembre 2016

 

- Au Salon du Livre de Montpellier

(Parc Rimbaud)

le dimanche 25 septembre 2016

 

@@@

 

1re couv aloe cs gaspard ok1erecouvcerbere

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Salon du livre et d'Histoire locale

de Mirepoix

Dimanche 3 juillet 2016

 

- Salon du livre

de Tarascon sur Ariège

Dimanche 17 juillet 201

 

Empty

 

@@@

5mars2016 carchonmuriel

Roman - Muriel Carchon "Croire en son Destin et Oser le Vivre ...

www.tvlocale.fr/.../tv-roman-muriel-carchon-croire-en-son-destin-et-oser-le-vivr.html...

@@@

 

Dédicaces en juin

pour

Croire en son destin et oser le vivre

de Muriel Carchon

et du

Cerbère du canal

d'Yves Carchon

@@@

 

- Festival Méditerranéen

du Polar et de l'Aventure

à Port Barcarès (Paquebot Lydia)

les samedi et dimanche 11 et 12 juin 2016

 

Participation à deux tables rondes

Muriel Carchon sur le thème :

L'aventure au XXIème siècle

et Yves Carchon

sur La femme dans le polar

12798999 10153625299538952 3859268538144205569 n

 

- Cultura Narbonne

le samedi 18 juin 2016

de 10h à 18h

@@@

Dédicaces fin mai 

pour 

Croire en son destin et oser le vivre

et

Le cerbère du canal

@@@

 

- Salon du Livre et de la Gourmandise

de Brassac (81)

Espace Culturel de la Marquise

le samedi 28 mai 2016

de 10h à 18h

 

Affiche salon 4

JaquettecerbereLe Cerbère du canal, d’Yves Carchon

Une réussite romanesque, qui tient autant à la construction impeccable de l’intrigue qu’à l’humaine qualité de ses personnages.

A quoi tient qu’en fermant Le Cerbère du canal, on se dit qu’on aurait partagé volontiers quelques pages de plus avec Flora, Xabata, Fragoni, Pilar et bien sûr le sinistre Baufort ? Sans doute parce que ses personnages sont mille fois attachants. L’auteur a pris grand soin de leur donner une épaisseur humaine, de s’arrêter sur chacun d’eux avec finesse et beaucoup d’empathie. Et il a eu raison. Un roman réussi existe d’abord grâce à ses personnages. Plus ils sortent de la page, plus ils nous poursuivront quand on aura fini le livre… C’est justement le cas ici.

Il y a bien sûr l’intrigue, déterminante dans un polar. Et là, on s’y embarque sans efforts, tant elle est maîtrisée et rondement menée. On connaît cet auteur pour ses phrases cursives, pour la qualité de l’ambiance qu’il a su insuffler dans ses premiers polars, pour ses rébus qui font partie du jeu, puisque l’auteur affirme qu’un roman policier n’est « qu’un jeu de l’esprit »… Tous ces atouts, qui se confirment, sont bien au rendez-vous.

Le Cerbère du canal commence plutôt raide, se poursuit allegro pour prendre son allure et ne plus nous lâcher. Une fois la mâchoire de l’intrigue refermée, vous êtes pris et bien pris. S’il est un polar rimant avec vivacité, rapidité, vélocité, c’est bien ce Cerbère-. On retrouve le privé Fragoni, certes désabusé, vaguement essoufflé, gardant l’œil affûté sur les dérives d’un monde qui est nôtre, affrontant cette fois-là un tueur en série… La jeune Flora, que le privé a rencontré vingt ans plus tôt, s’embringue dans cette chasse à l’homme. Duo de choc. Mais tout repose en fait sur des duos dans cette intrigue ! Le chien Watson accompagne Fragoni : drolatique duo. Le flic Xabata, chargé officiellement de cette enquête, doit faire tandem forcé avec son ancien pote. L’écologiste Pilar et la merveilleuse Flora partagent le même toit. Jusqu’au tueur qui vit avec une vieille tante, tous deux très attachés au souvenir du grand Riquet… Le Cerbère même est sous le double parrainage de Conan Doyle et d’Edgar Poe…

On l’aura vite compris : ce polar-là est plein de chausse-trapes. Dire que l’auteur est double serait peu dire ! Il faut lire Le Cerbère du canal pour sa qualité d’écriture, son rythme, sa petite musique qui parle de filiation, de passage de témoin et de nostalgie de l’action. Excellent cru de cet auteur dont on a hâte de lire la future aventure !

Marcel Beauvois

 

@@@

Interview d'Yves Carchon pour la parution

du Cerbère du canal

Yves Carchon présente son nouveau roman Le ... - TV Locale

 

@@@

 

 

Interview de Muriel Carchon sur la parution de  :

Croire en son Destin et Oser le vivre

 

Roman - Muriel Carchon "Croire en son Destin ... - TV Locale

 

Résultat de recherche d'images pour "muriel carchon"

 

@@@

 

Dédicaces en avril

de nos deux derniers romans

 

Le cerbère du canal

et

Croire en son destin et oser le vivre

 

- Carrefour Portet sur Garonne

samedi 9 avril 2016 de 10h à 18 heures

 

D'autres rendez-vous sont à venir...

 

@@@

Muriel et Yves Carchon présenteront

leur conférence sur les colons de 1848

au Cercle Algérianiste

1 rue des Pénitents Blancs à Toulouse

le samedi 20 février à 15H30

 

Yves Carchon dédicacera

Le cerbère du Canal

à Cultura Carcassonne

le samedi 27 février de 10h à 18 heures

@@@

 

Les Editions ALOES

vous souhaitent

une bonne année

2016

296077gui 1

 

@@@

 

BON NOEL A TOUS !

 

Pict0021

 

 

Logo 

Article dans La Dépêche du Midi 

du 3 décembre 2015 sur les deux romans

nouvellement publiés par nos éditions :

Croire en son Destin et oser le vivre de Muriel Carchon

Le cerbère du canal d'Yves Carchon

Img047Nos auteurs dédicaceront 

tout le mois de décembre 2015

leurs deux nouveaux romans

Croire en son destin et oser le vivre de Muriel Carchon 

Le Cerbère du Canal d'Yves Carchon :

 

1re couv aloe cs gaspard ok1erecouvcerbere

 

 

 

 

 

 

 

              

 

 

 

 

 

NOUVEAU !    

@@@

N'hésitez pas à partager le plaisir d'une lecture !

Si vous avez aimé 

Les Volontaires de la Nouvelle France et Les Moissons de l'Exil en livre papier,

faites-les découvrir à vos proches sous forme numérique !

 

Ils pourront en lire un large extrait gratuit

sur de nombreuses plateformes

(Chapitre, Immateriel, KoboBooks,  Amazon, Fnac, Cultura…)

et commander ces deux e-books au prix de 2,99€ et 3,99€.

 

Tous à vos tablettes, smartphones… !  Et bonne lecture à tous !

 

CouvPrix

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dédicace des Moissons de l'Exil

au

Salon du Livre

de

Tarascon sur Ariège

Dimanche 9 août 2015

 

@@@

 

Nous présenterons Les Moissons de l'Exil

les 4  et 5 juillet 2015 à Canet en Roussillon 

au Salon du Livre de Tourisme et de Voyage

"Homo Touristicus" ayant pour thème :

La Méditerranée en partage.

Canet

Notre roman est au coeur de cette Méditerranée en partage. Venez nombreux !

 

@@@

 

Nous présenterons Les Moissons de l'Exil

au Salon de Port Barcares "Barcalivre"

le samedi 13 juin toute la journée

Barca

Nouvel article sur Les Moissons de l'Exil

dans l'Independant-Midi Libre

de Port la Nouvelle du 19 mai 2015

Img039

@@@

Un grand merci au jury

du Salon du Livre de Mazamet

pour avoir attribué

le Prix Roman 2015

aux

Moissons de l'Exil

Prix

@@@

 

Merci aux organisateurs

Michel Sabarthes, Marie-Chantal Guilmin, Babé...

  A tous les bénévoles qui ont participé à l'organisation du

Salon du Livre de Mazamet.

Aux membres du jury qui ont aimé

et attribué à l'unanimité

le Prix du Roman

du Salon du Livre de Mazamet 2015

aux

Moissons de l'Exil.

 

Img023

 
@@@
 
 
Nous dédicacerons
 
Les Moissons de l'Exil
 
au 4ème Salon du Livre de REVEL 2015
 
Salle Nougaro
 
le 30 avril de 14h à 21 heures
 
et
 
le 1er mai de 10h00 à 18h00 heures
 
 
@@@
 

 

 

CouvPrix

Aujourd'hui, un lecteur
 
des Moissons de l'Exil
 
nous écrit.
 
 
Merci à lui !
 
 
Img034
Img033
 
 
Logo

 

 

Lucien Aries, président de l'association A.R.B.R.E.à Baziège, reçoit Muriel et Yves Carchon

Publié le 15/04/2015

Aries

C'est un couple passionné de voyages et de rencontres qui a bien voulu répondre à quelques questions avant la conférence qu'ils ont donnée : « Et si l'un de vos ancêtres était parti là-bas ?».

D'où vient cette idée d'ouvrage ?

En 1848, 20 000 migrants français sont partis peupler l'Algérie, alors que la misère et le chômage frappaient nos provinces, la Monarchie de Juillet lance une campagne de peuplement pour cette terre conquise depuis 1830. Des volontaires ont quitté les campagnes de France pour commencer une autre vie…»

 

Pourquoi avoir choisi cette période ?

 

Nous sommes retournés aux origines de la colonisation, notre objectif : faire connaître une période souvent méconnue de l'histoire de France. Un travail colossal de documentation, notre envie à tous les deux de partager cette période à travers ces deux romans sur fond historique.

 

Cette passion de culture et d'écriture qui vous anime, d'où provient-elle ?

 

Nous sommes des grands voyageurs de l'espace, de l'esprit, de l'humain ! Et quand la fiction rencontre les témoins de l'histoire, on ne s'arrête plus.

 

Muriel pouvez vous me parler d'Yves ?

 

C'est un écrivain voyageur, il a publié plusieurs romans, des polars notamment «le Testament des Muses, avec l'inspecteur Fragoni, mais aussi des pièces de théâtre, il a beaucoup voyagé et il écrit depuis son adolescence. Je lis tout ce qu'il écrit.

 

Lucien Aries, vous recevez aujourd'hui Muriel et Yves Carchon à la salle de Coopé ; quels sont vos sentiments sur cette conférence ?

 

Muriel et Yves Carchon ont entraîné l'auditoire dans l'odyssée des 20 000 premiers colons partis peupler l'Algérie après les émeutes de juin 1848 à Paris. Ce survol historique sur quatre décennies, avec des interventions claires et vivantes, illustrées par un diaporama de qualité a conquis le public.

 

Lucien Aries, vous, en tant qu'écrivain, que pourriez vous rajouter ?

 

Ce couple accomplit un travail d'historien mené avec rigueur et sans complaisance, pour aller au fond des choses, cherchant autant à expliquer qu'à comprendre …

 

Propos recueillis par Béatrice Bergé-Turpin
 

Conférence

de Muriel et Yves Carchon


Le vendredi 10 avril 2015

à 21h à BAZIEGE


Salle de spectacle La Coopérative


Allées Paul Marty (vers Gam Vert)

 

 

 

ET SI L'UN DE VOS ANCÊTRES ETAIT PARTI LA-BAS en 1848 ?

 

 

 

Murielle et yves carchon le bonheur est dans l ecriture 476714 516x343  
 

 

Dédicace  des Moissons de l'Exil

 

à Cultura Béziers

 

le samedi 4 avril 2015 toute la journée

 

 

 

@@@

 

 

 

L' Académie du Temps Libre de Narbonne

 

vous convie à une conférence

 

de Muriel et Yves Carchon :

 

"Et si l'un de vos ancêtres était parti là-bas ?"

 

le mardi 24 mars 2015 à 14 heures 30

 

38 Avenue du Général Leclerc -Salle Hubert Mouly.

 

 
 

 

La conférence portera sur l’épopée de 20 000 migrants français partis peupler l’Algérie en 1848. A l’époque, la Monarchie de Juillet lance une campagne de peuplement pour cette terre conquise depuis 1830. Des volontaires, fuyant la misère et le chômage, quittent les campagnes de France pour commencer une autre vie. C’est cette épopée que restituent nos deux romans : Les Volontaires de la Nouvelle France et Les Moissons de l’Exil, romans historiques où la petite histoire se mêle à la plus grande.

 

@@@

 

Interview de Muriel et Yves Carchon qui présentent leurs romans écrits à quatre mains :

 

  et Les Volontaires de la Nouvelle FranceLes Moissons de l'Exil

 

http://www.networkvisio.com/n31-france/tv-muriel-et-yves-carchon-vous-presentent-leurs-deux-premiers-r.html?vod=10834&srch=Q0FSQ0hPTg==

 

@@@

 

Dédicace à Cultura Montauban

 

Jeudi 19 février 2015Dedimontauban

 

@@@

 

 

 

LogoLimouxl
 

 

L'association Accueil des Villes Françaises Elle sera animée par les auteurs Muriel et Yves Carchon, qui présenteront leurs derniers romans dont le roman historique «Les Volontaires de la nouvelle France», sur les colons français partis peupler l'Algérie en 1848, roman co-écrit qui est sorti en librairie en 2013 ainsi que le roman «Les Moissons de l'Exil», nouveau roman co-écrit avec Muriel, sorti le 4 novembre 2014.( AVF)Limouxvous invite à une conférence le mercredi 18 février à 14h30 dans ses locaux, 14 rue Blanquerie, à côté de la salle Louis Costes.

 

Muriel et Yves Carchon y pensaient depuis longtemps, surtout Muriel, née en Algérie. Yves, l'écrivain, lui rétorquait : «Je ne peux pas l'écrire, c'est ton histoire.» Le décès d'un frère de Muriel, mémoire de la famille, faire resurgir son désir de raconter la vie des colons d'Algérie. «Et si on l'écrivait à deux» ! Ce qui fut fait. Yves et Muriel ont pris le parti d'écrire un roman portant seulement sur le départ en 1848 et l'installation en Algérie de ces nouveaux pionniers. La misère va décider ces Français à s'expatrier.va

 

Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter AVF au 04 68 31 72 69 ou par courriel : avflimoux@ orange.fr.

 

@@@

 

Elitterature

 

Les Moissons de l’Exil (roman) - Muriel et Yves Carchon

 

Une vision romanesque, aussi limpide qu’édifiante, de la première colonisation française en Algérie.

 

  Longtemps la France fut aussi une terre d’exil, poussant bon nombre de ses enfants à chercher fortune ailleurs. Ce ne fut pas sans propager ses idées les plus ambitieuses. C’est cette double postulation que mettent ici en lumière, Muriel et Yves Carchon. Avec la liberté offerte par l’écriture romanesque.

 

Dans (sorti en 2013), Muriel et Yves Carchon dressaient le portrait d’une génération de français que la misère et les désillusions politiques avaient poussé à s’exiler en Algérie. On était en 1848, année cruciale s’il en est. Sous la plume ondoyante des romanciers, l’historien affleurait souvent, offrant un tableau édifiant de ce que fut la première vague de colonisation du Maghreb, avec son inévitable brutalité militaire mais aussi ses rêves d’une société plus juste. Qu’ils soient ouvriers, paysans, soldats ou militants révolutionnaires, les personnages créés par Muriel et Yves Carchon vibraient déjà d’une humanité qui les rendait particulièrement attachants. Une suite s’imposait pour prolonger cette fresque historique et sociale qui se subdivisait en autant de destinées singulières. Elle est venue un an plus tard avec ces , roman qui établit d’ailleurs, dans son prologue, une nécessaire liaison avec le premier opus. On y retrouve ainsi ses principaux protagonistes. Voici le dévoué Jules Laforgue, médecin du village et son épouse officieuse, la belle Justine que taraude sa passion interdite pour Moktar, le fils du cheik local. Il y a aussi Baptiste Enjalbert et son frère Philippe. Le premier va devenir maire d’Aïmïa, leur village oranais, tandis que le second épousera la jeune Anna Rivière, orpheline devenue la fille adoptive du premier, avec laquelle il va fonder une famille vigoureuse. Quant à Philibert Moranday, épaulé par Victor, Odette et Emma, ils vont créer « L’Echo d’Aïmïa », petit journal appelé à grandir et à faire résonner la voix de la démocratie dans cette communauté. Tant il est vrai que le travail de la terre, pour être primordial, ne suffit pas à donner son sens à l’aventure humaine. Et que dire du flamboyant Ange Roquette - dit le Berbère -, sinon qu’il incarne le transfuge fasciné par la culture autochtone jusqu’à en épouser la cause et combattre les troupes françaises venues mater la révolte en Kabylie ?« Les Volontaires de la Nouvelle France »« Moissons de l’Exil »

 

L’unité villageoise, difficilement établie, sera brisée une nuit d‘août 1869 par une sanglante rixe qui coûtera la vie à Baptiste et Justine. La suite ne sera plus qu’une lente extinction des acteurs de cette épopée coloniale profondément inscrite dans notre histoire récente. Les plus beaux rêves d’harmonie universelle ne survivent que rarement aux têtes pensantes qui les engendrent. Cela pourrait être la morale de ce roman qui se révèle, plus de 150 ans après les faits qu’il décrit, d’une actualité brûlante. Car il est en soi une clé pour comprendre une partie des tragédies de notre XXIème siècle.

 

Editions Aloès, 300 pages, 15 euros. Informations et commandes sur www.editions aloès

 

Jacques LUCCHESI

 


 

 

Villepinte

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

Date de dernière mise à jour : Jeu 13 Avr 2017

×